Bâtir une Sangha

Bâtir une Sangha est un travail très important. Une Sangha signifie «une communauté harmonieuse» et la tâche principale de la Sangha n’est pas d’organiser des événements; c’est pour construire la fraternité. Grâce à l’écoute profonde et à la parole aimante, nous devrions pouvoir communiquer facilement entre nous. Quand nous partageons nos idées, cela nous permet d’arriver à une compréhension collective. Quand vous vous asseyez dans la Sangha, vous vous sentez nourri. Vous vous sentez plus fort; c’est vraiment cela bâtir une Sangha. Avec une telle Sangha, tout est possible car vous ne perdez pas votre espoir.

Pour bâtir une Sangha, nous avons besoin beaucoup de patience, et la patience est une marque d’amour. Au Village des Pruniers, nous passons beaucoup de temps et d’énergie à bâtir la sangha. Nous nous asseyons ensemble. Nous mangeons ensemble. Nous buvons ensemble. Nous marchons ensemble et nous partageons nos maux/peines et nos chagrins. Nous savons que si nous n’avons pas assez d’harmonie et de bonheur dans notre Sangha, cela ne voudra rien dire d’inviter beaucoup de gens à participer. Même un Bouddha ne peut pas faire grand chose sans une Sangha. Le Bouddha était un parfait bâtisseur de Sangha et passait beaucoup de temps à bâtir la Sangha. Comme le Bouddha le savait, il n’est pas facile de bâtir une Sangha. Mais avec de la compassion et de la patience, il fut capable de bâtir une belle Sangha.

Quand le Bouddha et le roi Prasenajit avaient quatre-vingts ans et traversaient le pays, ils rencontrèrent un jour au nord. Le roi Prasenajit a félicité le Bouddha en disant: «Cher Maître, chaque fois que je vois la Sangha, j’éprouve de plus en plus de reconnaissance pour vous. Je m’incline devant vous parce que vous avez une si belle Sangha. Une fois, je me suis rendu à un endroit avec deux charpentiers qui étaient vos disciples. Cette nuit-là, nous avons dormi dans la même chambre. Ils ont tourné la tête dans la direction où ils croyaient que vous étiez et ils ont tourné leurs pieds vers moi. Ils vous ont vénéré plus que leur roi, alors je sais que vous êtes tendrement aimé par les membres de votre Sangha.

La Sangha est un joyau et avec une Sangha, vous pouvez accomplir beaucoup de choses dans le monde. Avec une Sangha joyeuse, beaucoup de gens peuvent prendre refuge et profiter de l’énergie collective de paix, de bonheur, de compassion et de pleine conscience.

Questions et réponses de la retraite de l’art de la souffrance avec Thay au monastère Magnolia Grove, août 2013.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *