Recettes de Burgers au BBQ


(d’où ont disparu toutes traces de bêtes…)

Blog de cuisine d’Anneke

Beastless BBQ burgerVoici l’été! Ce qui signifie que moi, et beaucoup d’autres avec moi, commencent à sentir l’envie d’un BBQ! Même quand on ne les aime pas, quand on en vient aux réunions de famille, aux soirées entre amis, ou à des évènements divers, il n’y a tout simplement pas moyen d’y échapper. Pour le consommateur en pleine conscience, cependant, ces fameux BBQ provoquent souvent un dilemme. Est-ce que je vais emprunter l’issue la plus facile et me contenter de manger les Burgers, les steaks, et les sauces habituels? Ou est-ce que je vais demander quelque chose de végétarien, de végétalien, ou même amener moi-même de la nourriture?

J’ai choisi la dernière option il y a quelque semaines lors d’un BBQ familial où j’ai tenté le coup avec quelques Burgers végétaliens. J’avais l’intention de prendre par la surprise mes proches amateurs de viande en leur présentant, et en me présentant à moi-même, des alternatives conscientes et savoureuses. Et ça a marché!

Vous trouverez ci-dessous les recettes de deux Burgers végétaliens pour BBQ que j’ai essayées. La première recette est celle d’un Burger à base de patate douce (aliment avec lequel j’adore vraiment cuisiner!) et de haricots blancs, avec des herbes et des épices en abondance, le tout combiné avec un savoureuse sauce végétarienne à l’ail. La deuxième recette est celle d’un Burger de style méditerranéen, fait avec des haricots noirs, des olives noires, du couscous et des tomates séchées. J’y ai ajouté une sauce surprenante de noix de cachou moulues de framboise, et de poivre de Cayenne. J’ai trouvé ces recettes sur plusieurs blogs de cuisine et je les ai modifiées selon mon propre goût. On précuit ces Burgers dans une poêle à frire et on peut ensuite les préparer sur une grille de BBQ. Mais un four fait l’affaire en cas de pluie!

Lors du BBQ, ma famille a approuvé les Burgers avec enthousiasme. Mais il y avait aussi bien de la viande, et j’en ai mangé quelques bouts par ci par là. Bien que cet article témoigne de mon expérience dans la cuisine végétalienne et que je prends habituellement des repas végétariens ou végétaliens atour de 3-4 fois par semaine, je ne m’en tiens pas à un régime végétarien ou végétalien. Par le passé, j’ai essayé les deux pendant un certain temps, mais je n’ai pas pu m’y tenir.

Depuis des années maintenant, je suis sur le chemin de devenir plus pleinement consciente et plus aimante dans mes relations, mon travail, et la façon dont je me prends en charge. La cuisine et l’alimentation ont aussi attiré mon attention à ce propos. Mais comme la plupart des choses dans la vie, elles rencontrent des hauts et des bas. Cependant, j’ai remarqué une forte tendance en moi à m’accuser moi-même pour tout ce que j’e n’ai pas  »bien fait encore », surtout quand il s’agit de nourriture. Je n’ai donc pas été très surprise quand, au cours de ces dernières semaines, une petite voix très déterminée s’est mise à crier dans mon esprit pour me demander pourquoi je n’étais pas encore devenue une végétalienne à temps complet. Est-ce que je n’avais pas, après tout, la forte intention d’être plus aimante non seulement envers moi-même et ceux qui m’entourent, mais aussi envers la Terre et les animaux?

Mais quand j’ai approché le problème de plus près, j’en suis venue à voir que cette petite voix difficultueuse venait aussi d’une façon de me prendre en charge qui n’est pas tout à fait aimante. Quand je ne m’en tiens pas à mes propres « règles » sur « la bonne chose à faire », je peux devenir très rigide, et cela donne lieu à beaucoup de stress et de négativité en moi. En fait, je me fais violence à moi-même quand je me permets d’agir de cette façon. Alors maintenant, je suis un peu coincée. Je sens au profond de moi que l’intention de bien faire devrait être accompagnée d’une énergie positive et d’une action aimante et naturelle. Quand ces éléments sont absents, il ne reste que la tendance à me pousser moi-même et à me tirer, et cela cause de la souffrance en moi; voilà donc ce que j’ai pu remarquer à mon sujet.

La façon dont je pourrais au juste gérer cette situation dans le cadre de mes habitudes alimentaire ne m’est pas encore apparue clairement, mais je me résous à continuer à suivre de près ce processus qui se déroule en moi. Mais aussi longtemps qu' »avoir l’intention de » et  »je dois » sont fortement interreliés dans mon esprit, je me vais pas m’imposer d’adopter un régime végétalien en cédant à cette pression intérieure. D’un autre côté, je ressens que c’est un premier pas important de partager mes dilemmes dans cet article. Je crois bien que certains lecteurs en reconnaîtront certains aspects comme faisant partie de leur propre expérience, et j’aimerais vraiment que vous les partagiez avec moi!

Burgers à la patate douce et aux haricots Cannelini avec de la sauce végétalienne à l’ail

Beastless burger Pour les Burgers (45 mins pour la préparation + 10 mins au BBQ / 20 mins au four):

Ingrédients: 250 g de palate douce / 1 boîte de conserve de haricots cannelini ou autres haricots blancs / 1 petit oignon, haché finement / 1,5 c à thé de tahini / 0,5 c à thé de vinaigre de pomme / 1 petite gousse d’ail, pressée / pincée de poivre de cayenne / 0,25 c à thé de poudre de paprika / 0,25 c à thé de sel noir (optionnel: cela donne un goût plus fumé) / 0,5 c à thé de sel (ou plus si vous n’utilisez pas de sel noir) / 0,25 c à thé d’origan / 0,25 c à thé de thym / 1 c à thé de graines de nigella (optionnel) / 0,25 tasse de farine / 2 c à soupe de levure alimentaire (ou plus de farine) / une poignée de coriandre frais (cilantro), haché / croutons de pain végétalien (la marque néerlandaise Joannesmolen est végétalienne), optionnel / huile de coco ou huile d’olive pour faire frire.

Préchauffez le four (200 degrés Celsius pour les four à  air chaud, 220 pour les fours électriques). Épluchez les patates douces et coupez-les en morceaux. Mélangez-les dans un bol avec de l’huile d’olive et du sel. Couvrez le plateau de cuisson avec du papier de cuisson et mettez les morceaux dessus. Faites cuire dans le four pendant à peu près 15 min jusqu’à ce que les morceaux soit dores.

Pendant le temps de cuisson, rincez les haricots cannellini dans une passoire et évacuez tout le liquide. Mettez-les dans un bol ou utilisez le plus grand bol de votre robot de cuisine pour rassembler tous les ingrédients. Rajoutez tous les ingrédients qui restent, sauf les croutons et mélangez avec une fourchette, ou confiez-le à votre robot de cuisine pendant plusieurs minutes. Enfin, ajoutez les patates douces cuites. Vous pouvez les laissre refroidir avant de les ajouter ou mettre le mélange entier au frigo pendant 30 min avant d’en faire des Burgers séparés. Une mixture froide est plus ferme, ce qui facilite le modelage des Burgers.

Modelez la mixture en boules à l’aide de deux cuillères à soupe et faites-les rouler sur une couche de croutons sur une assiette (les croutons ont plus tendance à brûler au BBQ, vous pouvez donc sauter cette étape si vous voulez). Préchauffez de l’huile sur une poêle à frire et aplatissez les boules pour en faire des Burgers. Faites frire à feu moyen pendant 6-8 minutes jusqu’à ce que les deux côtés soient dorés. Vous pouvez le faire en 2 ou 3 fois si toutes les boules ne tiennent pas ensemble dans la casserole.

Les Burgers sont maintenant précuits et prêts pour le BBQ ou le four.

Pour une cuisson au four: faites cuire pendant 20 min (retournez-les à la moitié du temps) à 180 degrés. Cela raffermie l’intérieur des Burgers par rapport à une cuisson uniquement à la casserole.

Pour une cuisson au BBQ: Faites cuire entre 10 et 15 min en les retournant régulièrement.

Pour la sauce à l’ail (10 minutes de préparation):

Ingrédients: 0,75 tasse de lait de soja, 1,5 c. à thé de jus de citron/ 1 c. à thé de moutarde de Dijon / 0,75 tasse d’huile d’olive / du sel et du poivre / 1 gousse d’ail, pressée.

Mélangez le lait de soja, le jus de citron, et la moutarde de Dijon dans un robot de cuisine ou avec un batteur à la main pendant environ 30 secondes.

Continuez de mélanger tout en ajoutant un mince filet d’huile d’olive jusqu’à ce que la mixture devienne plus épaisse. Enfin, assaisonnez avec le poivre, le sel, et l’ail.

Burgers méditerranéens aux haricots noirs avec une sauce épicée aux framboises

Pour les Burgers (30 min pour la préparation et 10-15 min de cuisson au BBQ / 20 min au four)

Ingrédients: 1 boîte de conserve de haricots noirs, trempés et rincés / 0,5 tasse de couscous ou de quinoa cuit / 1 gousse d’ail, pressée / 4 tomates séchées, (pressez-les pour faire sortir toute huile) / 8 olives noires, pas de noyau et en petites rondelles / 1 petit ognion, coupé très finement / 0,25 tasse de farine / 2 c à soupe de levure alimentaire (ou plus de farine) / 0,5 c à thé de cumin haché / 0,5 c à thé de poivre noir haché / 0,5 c à thé de poudre de paprika / 0,5 c à thé d’origan / 0,5 c à thé de thym / 0,25 c à thé de sel noir (optionnel) / 0,25 c à thé de sel (or 0,5 si vous n’utilisez pas de sel noir) / une poignée de coriandre frais (cilantro), haché / croutons de pain végétalien (la marque néerlandaise Joannesmolen est végétalienne), optionnel / huile de coco ou huile d’olive pour faire frire.

Mélangez tous les ingrédients, sauf les croutons, dans un bol ou un robot de cuisine, jusqu’à ce que le mélange ait une texture unie. Si possible, mettez la texture au frigo pondant une demi-heure. Cela facilite le modelage des Burgers. Se reporter aux instructions précédentes (qui ont été données pour les Burgers à base de patate douce) pour le modelage, la pré-cuisson, et la cuisson des Burgers. Si vous cuisez au four, pré-chauffez-le pendant que la mixture refroidit au frigo.

Pour la sauce épicée aux framboises et aux noix de cajou (10 min de préparation):

Ingrédients: 2 gousses d’ail, pressées / 1 tasse de noix de cajou (grillées) ou de la farine d’amandes / 1 c à thé de poudre de paprika / 0,25 c à thé de poivre de cayenne / 1,5 tasse de framboises, fondues / 2 c à thé de sirop d’agave / 0,5 c à thé de sel / 4 c à soupe d’huile d’olive.

Mixez les noix de cajou dans un robot de cuisine et ajoutez l’ail. Si vous n’avez pas de robot de cuisine, utilisez de la farine d’amande et mélangez avec l’ail pressé. Ajoutez ensuite les ingrédients restants et mélangez jusqu’à l’obtention d’une sauce épaisse. Si vous le souhaitez, vous pouvez ajouter de l’eau pour amincir la sauce.

———–

Les Burgers pré-cuits peuvent être conservés au frigo pendant plusieurs jours ou même au congélateur pendant plusieurs semaines. C’est une recette excellente à faire en avance quand du beau temps est prévu ou alors ardemment désiré!

J’ai mangé ces Burgers sur du pain pita avec une garniture d’avocat et des cornichons en tranches. Trrrrrès goûteux avec beaucoup de sauce!!!!

Beastless burger

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *