Les Cinq Consciences

barry-aurelia-wake-up-freiburgInspirés par leur pratique du Troisième Entraînement à la Pleine Conscience, Barry et Aurelia, de Wake Up Fribourg, en Allemagne, nous partagent leur aspiration sur l’amour véritable, l’ouverture, et l’engagement.

Chère Famille Spirituelle,

Aujourd’hui, nous avons pris les Cinq Consciences dans le but de nous soutenir dans notre aspiration à construire une vie ensemble, et à être chacun une maison et une famille pour l’autre. Nous aspirons à ce que cette famille ainsi que notre amour demeurent inclusifs, ouverts, et accueillants envers les autres.

Nous nous voyons comme deux arbres qui poussent l’un près de l’autre, partageant certaines de nos racines et étendant nos racines dans des directions diverses. Nous voulons pratiquer le regard profond afin de voir qu’un arbre a besoin d’ancêtres, de soleil, et d’une bonne terre pour pousser d’une façon saine et heureuse. Nous sommes en train d’apprendre des moyens de nourrir notre propre joie et notre bien-être ainsi que la joie et le bien-être de l’autre personne, ainsi que d’être avec notre propre souffrance, parce que nous savons qu’un arbre a aussi besoin de pluie pour pouvoir pousser.

Nous sommes conscients et reconnaissants de vivre dans une forêt avec beaucoup d’autres arbres, et nous créons et maintenons un espace pour nous-mêmes et où chacun puisse être seul, un espace où être avec la nature, et un espace où être avec les autres. Nous soutenons l’autre pour qu’il ou elle soit lui-même ou elle-même, pour qu’il ou elle vive sa propre vie et ait des relations profondes, pleines de sens, et intimes avec d’autres personnes, pour lui permettre d’être nourri par et de recevoir de l’amour d’une multitude de sources. De cette façon, nous nous aidons l’un l’autre à être stable intérieurement et à ne pas compter sur l’autre pour répondre à tous nos besoin.

Nous respectons nos besoins respectifs, mais nous n’attendons pas de l’autre qu’il ou elle nous rende heureuse ou heureux, et nous n’accusons pas l’autre de notre chagrin. De même, nous aspirons à de pas dépendre du fait de devoir rester ensemble pour toujours pour être heureux. Nous sommes conscients de l’impermanence qui se trouve en toute chose et nous sommes conscients que la nature de notre relation pourrait changer. Nous cultiverons la confiance dans la fait que nous irons bien sans l’autre et que nous pouvons trouver le bonheur et la liberté où que nos chemins nous mènent. Cela nous donne la liberté d’être ensemble par amour plutôt que par peur.

Nous réalisons que notre connexion n’est pas un business et que nous pouvons recevoir et accepter l’attention, le soin, l’aide, et l’amour, comme un don du coeur sans nous sentir coupable. La joie de l’autre est notre joie.

Nous cultivons la liberté par rapport aux attentes qu’a la société d’un  »couple » et nous n’emprisonnerons pas nos coeurs et nos esprits dans une image de la perfection.

Nous ne cachons pas de choses à l’autre, même si ce sont des choses difficiles, gardant la communication ouverte et honnête, afin que ce partage de nos coeurs puisse continuer et approfondir notre compréhension et notre confiance. Nous voulons être frère et soeur sur ce chemin, et nous aider et nous soutenir l’un l’autre sur ce chemin et pour vivre notre aspiration à servir tous les êtres.

Nous sommes conscients du fait que quand le chemin se fait boueux, rocailleux, ou étroit, il n’est pas toujours sage de marcher main dans la main, mais qu’il s’agit plutôt de laisser chacun trouver son propre chemin et sa propre sagesse; que marcher chacun de son côté pendant un certain temps peut nous avantager nous-mêmes et avantager les autres.

Aujourd’hui, nous exprimons avec tout notre coeur notre prise de refuge dans la Sangha, le Dharma, et le Bouddha. Nous savons que nous ne pouvons pas cheminer seuls et que nous inter-sommes avec et dépendons de la nourriture spirituelle et de l’aide que nous recevons de notre communauté.

Chère famille, nous voudrions vous demander humblement votre soutien et votre bénédiction pour notre engagement.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *