Thây sur l’Amour Romantique et l’Amour Véritable

Le Bouddha est un enseignant de l’amour véritable, l’amour envers la Terre Mère. Cet amour devrait être de l’amour véritable, et si c’en est, il peut vous apporter beaucoup de bonheur et apporter beaucoup de bonheur à la Terre Mère. L’amour véritable est aussi quelque chose qui peut vous aider à avoir plus de liberté. Si l’amour romantique est de l’amour véritable, il peut aussi apporter beaucoup de bonheur. Mais si ce n’est pas de l’amour véritable, il peut vous faire souffrir et faire souffrir l’autre personne.

Dans l’enseignement du Bouddha, l’amour véritable a besoin de quatre éléments. Le premier élément, maitri, la bonté aimante, est la capacité à offrir du bonheur. Si vous ne pouvez pas offrir du bonheur, ce n’est pas de l’amour véritable. Mais quand vous êtes capable de générer un sentiment de joie et de bonheur à l’intérieur de vous, c’est de l’amour véritable. Et si l’autre personne aussi et vous-même générez un sentiment de joie et de bonheur, c’est de la bonté aimante. Dans l’amour romantique, si vous n’êtes pas capable d’aider l’autre personne à être heureuse, ce n’est pas de l’amour véritable. Sans cette capacité, les deux personnes du couple souffriront. Selon notre enseignement, il n’est pas difficile de créer de la joie et du bonheur. Prenez simplement une inspiration et reconnaissez les nombreuses conditions de bonheur, et tout ce qui est disponible.

Le deuxième élément de l’amour véritable est karuna, la compassion. La compassion est le type d’énergie qui peut aider à éliminer et transformer la souffrance en vous et en l’autre personne. Nous avons appris qu’il y a un art de la souffrance. Si vous savez comment souffrir, vous pouvez souffrir beaucoup moins. Vous pouvez faire un bon usage de la souffrance afin de fabriquer de la compréhension et de l’amour, et vous pouvez aider l’autre personne à moins souffrir et à transformer la souffrance qui se trouve en lui ou en elle. Si vous ne pouvez pas transformer et prendre soin de la souffrance en vous et en l’autre personne, ce n’est pas de l’amour véritable. C’est la raison pour laquelle karuna devrait être cultivée par vous et par l’autre personne. Romantique et non romantique, ce n’est pas important. Mais amour véritable et amour non véritable, cela est important, n’est-ce pas?

Le troisième élément de l’amour véritable est la joie, mudita. Si par votre amour, vous faites pleurer tout le temps l’autre personne ou alors si vous-même pleurez tout le temps, ce n’est pas de l’amour véritable (tout le monde rit). Romantique ou non romantique.

Le quatrième élément de l’amour véritable est upeksha, l’inclusivité, le fait de ne pas exclure. Sa souffrance est votre souffrance. Son bonheur est votre bonheur. Il n’y a plus de souffrance ou de bonheur individuels. Dans l’amour véritable, il y a l’élément de l’inclusivité et de la non-discrimination. C’est comme s’incliner devant le Bouddha et celui devant lequel on s’incline. Il n’y a pas de séparation ou de frontière entre vous et l’autre personne, et c’est pour cela que la communication est parfaite. Dans cet esprit, vous ne pouvez pas dire, « c’est ton problème ». Non. Ton problème, c’est mon problème. Ma souffrance, c’est ta souffrance. C’est l’amour véritable, le quatrième élément de l’amour véritable.

Si l’amour romantique a ces quatre éléments, il peut aussi apporter beaucoup de bonheur. Le Bouddha ne dit jamais de choses négatives sur l’amour véritable. Si vous avez du succès dans l’amour romantique, vous cultiverez beaucoup de bonté aimante et de compassion. Très bientôt, votre amour embrassera tout. L’autre personne n’est plus le seul objet de votre amour parce que votre amour continue de pousser, et votre amour nous embrassera tous. Le bonheur devient illimité, et tel est l’amour du Bouddha.

Voilà la signification du quatrième élément de l’amour véritable, l’inclusivité. L’élément de l’inclusivité vous rend très libre et très heureux, et rend votre amour illimité. S’il s’agit d’amour véritable, vous commencez avec vous-même et l’autre personne, et si vous continuez avec cette pratique de l’amour véritable, votre amour va s’ouvrir et grandir. Très bientôt, vous allez tous nous inclure dans votre amour, et vous n’excluez personne ni rien de votre amour. Il continuera à grandir encore plus et il inclura non seulement les humains, mais aussi les animaux, les plantes, et les minéraux. Tel est l’amour du Bouddha parce qu’il est capable d’aider les gens à souffrir moins, et sa compassion est grande. Quand nous continuons à pratiquer, notre karuna continue à grandir et un jour, notre amour sera grand. Maha karuna. Maha maitri.

Cela a été transcrit (en anglais puis traduit) à partir d’une session de Q&R avec Thich Nhat Hanh au Village des Pruniers en mai 2014 et à Magnolia Grove en septembre 2013.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *