La Joie tous ensemble

Écrit par Alexis-Michel Schmitt-Cadet

Wake Up MontréalDu 15 au 21 août dernier, Wake Up Montréal a organisé la première retraite Wake Up francophone au Village des Érables, au Québec. Ce fut une semaine avec beaucoup de joie, d’amour, de partage, d’énergie et de baignade 🙂 . Le thème de cette retraite était « la Joie tous ensemble ». Lorsque nous sommes repartis, la joie rayonnait chez chacun de nous. Cela fait près de trois semaines que la retraite est terminée et je vis toujours sur ce nuage frais qu’elle m’a communiqué.

La préparation de cette retraite a connu de nombreux rebondissements. En septembre 2015, nous avions co-organisé une retraite Wake Up anglophone de 4 jours avec Wake Up Ottawa et Wake Up Toronto au Village des Érables. Vers mars 2016, nous avons sondé quelques amis de Toronto qui avaient été centraux dans l’organisation pour savoir s’ils pouvaient venir à nouveau. La plupart avaient déjà d’autres obligations pour l’été. Nous avons alors pensé à organiser une retraite francophone d’une semaine. Nous avons contacté quelques enseignants laïcs qui ont gentiment accepté de nous soutenir et de venir donner des enseignements pendant la retraite. Les moines du monastère Blue Cliff ne pouvaient malheureusement pas venir en raison de la grosse programmation qu’ils avaient au même moment. Nous avons préparé un programme d’une semaine, incluant deux jours de pratiques libres.

Au début du mois de juin, un des organisateurs, Chinh, nous annonce que deux sœurs du Hameau du Bas du Village des Pruniers, Sœur Dao Nghiem et Sœur Phung Nghiem, vont venir. C’est un grand moment de joie car je connais très bien ces sœurs.  J’ai eu de nombreux échanges avec elles quand je vivais encore en région parisienne et que je passais les voir à la Maison de l’Inspir (le monastère du Village des Pruniers en Seine Saint Denis). Suite à cette annonce, nous partons à la recherche de dons pour accueillir les sœurs. De nouvelles idées apparaissent. Tout est en effervescence et le programme est modifié plusieurs fois, cette fois-ci en coordination avec les sœurs qui nous partagent leur expérience de l’organisation de retraite. Nous en profitons pour rédiger des livrets de retraite, en anglais et en français, qui expliquent les fondements de la pratique du Village des pruniers.

Sœur Dao Nghiem et Sœur Phung Nghiem arrivent à Montréal le 13 août. Le lendemain, nous partons faire une flashmob méditation dans le métro montréalais, à la station McGill. Une amie nous rejoint à cette occasion et décide de venir à la retraite.

Wake Up Montr´álLa retraite débute le 15 août. Il y a plus de 60 inscrits en comptant les sœurs, les enseignants laïcs, les bénévoles et les retraitants. Certains viennent pour deux jours, d’autres pour toute la semaine. La plupart des personnes viennent de Montréal et d’Ottawa. Dès le début, l’énergie collective est très forte. Un joueur de Sitar indienne et son ami qui fait des chants de gorge animent une après-midi d’expérience musicale. Leur musique et leurs chants nous plongent dans notre être et viennent endormir les graines de stress et d’inquiétude.

Nous sommes choyés par la cuisine de Mme Nhung qui s’évertue à varier chacun des repas que nous dégustons en pleine conscience. Les divers enseignements nous ont ramené à des questions fondamentales sur la Joie dans le quotidien, sur les graines de notre tréfonds, sur la pratique de l’arrêt. Chaque activité est pleinement vécue dans une atmosphère de douceur et d’harmonie. Nous avons l’occasion de garnir le Village des Erables de gathas aux couleurs et aux calligraphies variées et lors de la dernière soirée, nous organisons un atelier lanterne.

Cette retraite a une saveur différente de celles que j’avais faites au Village des Érables. Dans le passé, je n’avais jamais eu l’occasion d’aller me baigner dans l’étang. Dès le premier jour, certains sont partis plonger dans l’étang, ce qui a donné envie au groupe d’y retourner régulièrement. Nous nous sommes sentis chez nous, dans un espace plein d’amour.

Wake Up MontréalLe dimanche matin, 17 participants ont décidé de prendre le chemin des cinq entraînements. C’est la première fois depuis longtemps qu’il y a un groupe aussi grand qui prend les cinq entraînements au Village des Erables.
Au sortir de la retraite, l’énergie a été conservée et a donné lieu à plusieurs rencontres. À Ottawa, plusieurs amis se sont rencontrés pour structurer le groupe Wake Up. Il y a une réelle volonté d’animer des rencontres régulières pendant l’année. Wake Up Montréal s’est réunis déjà trois fois depuis la retraite et les idées d’organisation fusent dans tous les sens. Les graines de la retraite sont déjà prêtes à donner de beaux lotus.

Cliquez ici pour voir les photos de la retraite

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *